24 octobre 2011

On a testé : les repas à l’extérieur

Presque un mois que nous sommes partis de chez nous, déjà ! 

.

Notre rêve de vivre dehors est devenu réalité ces quelques semaines. Pas encore rentrés que nous réfléchissons déjà à notre prochain départ. Nous apprécions tellement d’être dehors toute la journée, seuls avec les enfants ou en compagnies de personnes qu’on vient de rencontrer. 

.

C’est vrai, c’est pas toujours facile de se lever le matin, alors que la température est tout juste positive. Alors on met le manteau, je râle, je grogne car il fait trop froid puis je sors du camion. Et là, je me rappelle que c’est tellemenent agréable d’être dehors, que le froid est un petit inconvénient à lequel on se fait vite… Puis les jours passent, les piques-niques, les petits déjeuners dehors, les goûters sous le soleil d’automne, les soupers avec la lampe frontale, partagés avec des espagnols ou des anglais… Du bonheur ! 

Francisco et Fellipo, heureux, à l’heure du goûter…

17 octobre 2011

On a testé… le bidon b’twin

Depuis 2-3 ans maintenant, je ne me sépare plus de ma bouteille b’twin, ne serait-ce pour une journée ou deux.

Utile : 

  • la nuit, pas besoin de la tenir droite, le temps de l’ouvrir, puis de se relever pour déglutir. Une main, position allongée et on peut boire
  • Pour toutes les promenades/sorties, à pied ou à vélo. Avantage : remplace le biberon d’eau de la p’te donc pas la peine de porter une bouteille pour les parents et un biberon pour elle, ce bidon suffit. 

onate

21 septembre 2011

On a testé… le siège Weeride : super !

Francisco  et la p’te sont revenus de leur première ballade à vélo, avec le siège Weeride, enchantés. Retour sur une promenade très agréable !

Au début craintive comme elle l’est pour tout ce qu’elle découvre, la p’te a ensuite lâché les mains et profité du paysage, de la caresse de l’air, d’être -presque- dans les bras de papa…

.

Avantages :

  • Par rapport à la carriole pour enfants (qui fera l’objet d’un billet), un siège-bébé pour vélo est très pratique : pour de courts trajets, on ne passe pas plus de temps à l’installer qu’à se promener. Le siège est facile à ajouter/retirer.
  • Par rapport à un autre siège classique, on voit son enfant et ça c’est nickel !
  • Le siège a l’air bien confortable, avec un coussin pour les fesses et devant l’enfant.

.

Désavantages ?

  • La barre que l’on laisse sur le vélo, en permanence, est assez lourde. En sachant que nos vélos sont déjà très lourds, c’est messieurs les muscles qui ne vont pas apprécier le siège Weeride dans le cas d’une ballade plus “sportive”. 
  • Autre chose, je suis curieuse de voir jusqu’à quand notre p’te rentrera ses fesses dans ce siège. Il est écrit que le produit convient à des bébés pesant jusqu’à 18kgs mais j’ai des doutes. On dirait que le siège est fait pour la p’te alors qu’elle ne fait que 10kgs. A voir…

.

Enfin, ne faites pas comme nous : mettez un casque à votre enfant ! C’est juste que Francisco était trop impatient de partir promener en vélo avec sa fille donc on n’a pas eu le temps d’acheter un casque.

13 septembre 2011

On a testé… notre camion aménagé !

Hier, pour cause d’un trop-plein d’ordinateur, et donc avec la fatigue qui résulte de nombreuses heures devant l’écran, nous décidons de partir une nuit, histoire de s’aérer et de profiter du beau temps. 

.

Premier arrêt : une base de loisirs géniale mais avec de nombreuses - et grandes- pancartes : “chiens interdits”, ce qui nous ne permet pas d’y stationner. Nous n’avons pas envie de laisser notre chien dans le camion pour la soirée, la nuit et la journée qui suit.

Nous profitons cependant de la base durant une heure : la p’te s’est baignée, a fait du toboggan… Le p’t quant à lui à décider de manger alors que j’étais seule avec lui et la p’te. C’était donc le moment d’expérimenter la tétée dans l’écharpe*, nickel ! 

Second arrêt : autre base de loisirs, tout aussi belle que la première. Repas sous la pleine lune, bonne nuit pour tous, belle matinée ensoleillée et baignade… Bref que du bonheur ! Qu’est-ce qu’il est agréable d’être dehors, sans ordinateur (!), avec vue sur un lac, et au calme. C’est dans ces moments-là qu’on est le plus disponible aux autres, mari et enfants notamment.

.

Ainsi, premier test du camion en famille et le bilan est plus que concluant. Il nous tarde de repartir !

.


*Il faudra que j’écrive un billet sur ces repas outdoor. Entre le siège indispensable à l’écharpe aux gobelets… il y en a des choses à écrire !

7 septembre 2011

Il a testé… des lunettes Adidas

A voir comment Francisco manipule ses nouvelles lunettes Adidas, précautionneusement et avec les yeux qui brillent, on comprend vite qu’il les adore !

* Le modèle ? Elevation ClimaCool -référence a136.

Ces lunettes sont livrées avec des verres additionnels, une mousse qu’on peut retirer/ajouter très facilement et une bande élastique. Intéressant pour skier/surfer cet hiver et également pour son activité de photographe professionnel, spécialisé dans la photographie d’escalade. Pas de chute malencontreuse de lunettes, à plusieurs mètres du sol !

Pour l’instant, Francisco porte ses lunettes Adidas en mode “sans mousse/branches normales/verres clairs” pour profiter des derniers jours ensoleillés de l’été… Bon à savoir : Francisco n’a pas encore trouvé de défauts à cette paire de lunettes Outdoor !

* Plus d’infos sur le produit (en anglais) ici

18 août 2011

On a testé… la tente Baby de Quechua

Trouvé ce hier matin via Twitter : un essai de la tente bébé Babymoov

Ici pas le modèle à poids verts de Babymoov mais la tente Quechua marron et orange : http://store.quechua.com/tente-baby-tente-2-seconds-baby-marron-id_MAN_11695_8127692.html

On a opté, au début de l’été et en prévision des grosses chaleurs, pour la tente Quechua. On l’a moins utilisée que prévu, malgré tous les points positifs relevés :

  • Matelas gonflable de bonne épaisseur,
  • Anti Uv, porte (pratique pour “s’enfermer un peu” et ne pas courir après le bébé,
  • Spacieuse… Pour dire, ce n’est pas notre fille qui a dormi dedans dès la première journée d’utilisation mais une amie à nous ! 

D’un autre côté :

  • Un peu encombrante, surtout dans notre petite voiture,
  • Pas donnée niveau prix. Mais on souhaitait cet achat plutôt qu’une tente dans un magasin de puériculture. A noter, une promo de 15 euros actuellement sur le site Quechua, cf.lien ci-dessus.

Enfin, je me pose surtout la question de l’utilisation d’une telle tente, Babymoov, Quechua ou autre. Utile lorsqu’on fait du camping, en complément de la grande tente familiale/sur la plage, en rando pour la journée… Bref, je serais curieuse de savoir quelle utilisation vous en avez faite… A noter aussi, je pense, que l’utilisation dépend beaucoup de l’âge du bébé ! Lorsque ma p’te avait moins de 6-8 mois, cela aurait été, je pense, bien sympa de la coucher là plutôt que dans un petit lit pliable.

1 août 2011

On a testé l’écharpe de portage (1)

Une famille outdoor, ça crève d’envie de faire des randos, de continuer à grimper, à prendre l’air… Alors se pose la question de "comment on se trimballe la p’te ?". La réponse évolue selon la personne, Francisco a sa méthode préférée et moi aussi. 

Tout d’abord, on élimine direct la poussette. On l’a acheté, mauvaise idée, on ne s’en ait servi que 2 ou 3 fois, et non pas pour notre p’te mais pour les provisions achetées au marché ! Malgré le fait que ce soit une poussette tout-terrain, avec des roues de compèt… nous n’en avons pas trouvé l’utilité. 

Donc, passons aux modes de portage utilisés : 

1. l’écharpe en coton wax, 30/35 euros, achetée sur Internet et arrivant tout droit du Bénin. Super lorsque notre p’te était toute petite, genre de 3 jours à 6 mois. 

- Echarpe toute légère, agréable en plein été dans le sud de la France. 

- Echarpe qui ne prend que très peu de place dans un sac. 

- un motif original et haut en couleurs. Gros motifs, vert flashy… !

Mais voilà. La p’te a grandi et sa curiosité s’aiguisant, impossible de la mettre sur le ventre. Et c’est alors que je me suis aperçue que cette écharpe était très intéressante pour nouveaux-nés, portaghe ventral… mais pas du tout approprié à un autre style de portage. Beaucoup trop fine et “sans tenue”.

2. Au prochain épisode : le porte-bébé africain

<
a href="http://twitter.com/share" class="twitter-share-button" data-count="none" data-via="FamilleOutdoor" data-lang="fr">Tweeter